Retour aux itinéraires
Itinéraires

Patrimoine et histoire

Destination Région l'Islet
2
30 km
Facile

Véritable pilier culturel, Destination Région L'Islet est un passage obligé pour les amateurs d'histoire et amoureux de notre patrimoine. Une réserve de surprises attends également les plus curieux et les sceptiques de ce monde! Nos musées et centres d'interprétation reconnus au-delà de nos frontières ont véritablement de quoi vous épater. Suivez-nous dans cet itinéraire rempli de découvertes et de gens passionnés!

JOUR 1

En partant de L'Islet, commencez  votre escapade en force en visitant l'incontournable  Musée maritime du Québec ! En plus de pouvoir visiter 2 bateaux-musées et 3 expositions, vous avez maintenant l'opportunité de vous laisser bercer par une expérience de docu-fiction via une initiative de baladodiffusion « Ralentis, la marée monte! ». Trois expériences numériques vous attendent également afin de vous faire découvrir l'univers maritime d'une façon amusante!

Crédit photo Jean-Sébastien Veilleux
Crédit photo Stéphanie Allard - Tourisme Chaudière-Appalaches
Crédit photo Jean-Sébastien Veilleux
Crédit photo Stéphanie Allard - Tourisme Chaudière-Appalaches

En poursuivant votre route, vous remarquerez que le village de L'Islet se compose de maisons ancestrales à l'architecture unique. Pourquoi ne pas en visiter une ? C'est ce que vous propose la Maison Dion , qui n'a subi aucune rénovation destructrice depuis sa construction il y a près de 200 ans. Chaque meuble et chaque objet authentique conservés précieusement depuis plus de 5 générations permettent aux hôtes de raconter avec fierté et humour la petite et la grande histoire de nos ancêtres! Notez qu'il est important de prendre rendez-vous si vous désirez faire cette visite qui en vaut la peine.

Retournez ensuite au coeur du village pour y trouver l'imposante Église Notre-Dame-de-Bonsecours ; 10e plus vieil établissement religieux catholique québécois.  Classé immeuble patrimonial en 1957 par le gouvernement du Québec, l'Église a été construite après la conquête anglaise de 1759 et on y trouve encore des éléments architecturaux datant des années 1700! Véritable musée, on y retrouve des oeuvres d'art de grands maîtres : Baillargé (père et fils), François Lemieux, Noël Levasseur, Amable Charron, Médard Bourgault, etc. 

Crédit photo Stéphanie Allard - Tourisme Chaudière-Appalaches
Crédit photo Stéphanie Allard - Tourisme Chaudière-Appalaches

Poursuivez ensuite votre route vers Saint-Jean-Port-Joli en prenant soin d'admirer l'architecture propre aux maisons ancestrales de L'Islet. Premier arrêt dans le village créatif: Le Musée de la mémoire vivante . Le Musée est situé au coeur d'un parc mariant patrimoine, plein air et jardins, sans oublier son belvédère et son accès au fleuve Saint-Laurent. Les origines du Musée de la mémoire vivante remontent à 1987, alors qu'un groupe de citoyens fonde la Corporation Philippe-Aubert-de-Gaspé  dans le but de reconstituer le domaine seigneurial et de reconstruire le manoir du célèbre écrivain et dernier seigneur de Saint-Jean-Port-Joli. Le Musée prend le relais de l’œuvre de Philippe Aubert de Gaspé et des fonctions principales qu’exerçait son manoir. Espace de création, d’ouverture, de discussions et de fêtes, il se consacre aux histoires de vie et aux témoignages sous toutes leurs formes. Il conserve, étudie et met en valeur la mémoire de ses publics dans le but d’enrichir leur compréhension du monde et afin de transmettre ces repères culturels aux générations futures. 

Un incontournable cet année est de grimper au sommet de la toute nouvelle Tour de l'innovation! La Tour est un projet d'envergure qui rend hommage à nos grands bâtisseurs régionaux et qui offre une vue sublime sur le fleuve, le domaine du Musée et les montagnes de Chalevoix.

tour de l'innovation.2020.Judith d'Youville
Crédit photo Stéphanie Allard - Tourisme Chaudière-Appalaches
tour de l'innovation.2020.Judith d'Youville
Crédit photo Stéphanie Allard - Tourisme Chaudière-Appalaches

Le Musée de la sculpture sur bois des Anciens Canadiens  est un passage obligé lorsque vous vous trouvez à Saint-Jean-Port-Joli, longtemps désigné comme étant la capitale internationale de la sculpture, grâce entre autres, au travail des frères Bourgault. Le Musée est le plus grand centre d'interprétation et le plus prestigieux musée de la sculpture sur bois en Amérique. Il contient plus de 250 oeuvres de métiers d'art, sculptures et personnages grandeur nature. Une belle boutique située juste à côté vous permettra de vous rapporter un petit souvenir :)

« Nous avons visité ce musée en famille et chacun y a trouvé son compte. Un documentaire nous montre les différentes étapes de la réalisation d'un tableau sculpté. A travers tous ces objets nous avons découvert une partie de l'histoire du Québec. » Patrick. F, France - Trip Advisor

Il est maintenant temps de décompresser ! Vous trouverez une foule d'hébergements accueillants et une offre alléchante de terrasses et de restaurants pour vous offrir une bonne bouffe dans le village de Saint-Jean-Port-Joli et les alentours. 

 

JOUR 2

Commencez votre journée par un copieux déjeuner dans nos restaurants ou une bonne combinaison croissant/café dans nos boulangeries et cafés locaux. Tant qu'à être à Saint-Jean-Port-Joli, il est primordial de faire une petite virée des boutiques afin de vous impreignez de l'effervescence artistique du village. Consultez notre itinéraire magasinage et faites une sélection parmi vos intérêts. Ne manquez pas de visiter Le Vivoir , un concept novateur à Saint-Jean-Port-Joli, qui regroupe à la même adresse une boutique, des ateliers d'artistes à l'oeuvre sur place et une magnifique galerie d'art.

Traversez ensuite la rue pour voir de plus près l'emblématique église au toit rouge de Saint-Jean-Port-Joli, qui a été bâtie en 1779 et est classée « Monument historique national » depuis 1963. En temps normal (sans pandémie), une visite guidée vous permet d'observer des ornements faits, entre autres, par les frères Bourgault, François Baillargé, Pierre-Noël Levasseur et Chrysostome Perreault. M. Benoi Deschênes, sculpteur, ralliera les artistes du bois pour la réalisation d'une crèche unique le 12 décembre 1987. En tout, 20 artistes ont pris part à l'oeuvre collective et un nombre total de 30 pièces composent la crèche. C'est également dans cette église que repose le dernier seigneur, Philippe-Aubert de Gaspé, célèbre auteur du roman Les anciens Canadiens.

 

Crédit photo Stéphanie Allard - Tourisme Chaudière-Appalaches
Crédit photo Stéphanie Allard - Tourisme Chaudière-Appalaches

 

Vous pouvez ensuite vous diriger vers Saint-Roch-des-Aulnaies et faire un arrêt pour dîner chez  à la cantine du terroir Mamie Saint-Roch où vous rendre directement au pied de notre prochain arrêt, à la Boulangerie Du pain...c'est tout!  pour faire une petite pause lunch avant de visiter la Seigneurie des Aulnaies.

La Seigneurie des Aulnaies est un site historique recréant le régime seigneurial, qui représente plus de 350 ans d'histoire de la Nouvelle-France et qui a été témoin de la colonisation française en Amérique du nord. Sur le magnifique domaine, vous pourrez visiter le moulin à farine et son meunier produisant une farine artisanale certifiée bio selon les pratiques ancestrales ainsi que le manoir seigneurial en compagnie des personnages en costumes d'époque. 

Crédit photo Stéphanie Allard - Tourisme Chaudière-Appalaches
Crédit photo Stéphanie Allard - Tourisme Chaudière-Appalaches

Enfin, ne partez pas sans admirer la monumentale église du village  de Saint-Roch-des-Aulnaies. À savoir: des fouilles archéologiques effectuées en 2007 en ont mis à jour des vestiges au sud de l'église actuelle. Parmi ses nombreux trésors, une Vision de saint Roch, toile de J.-A. Aide-Créquy (1777) récemment restaurée, de même qu'un orgue exceptionnel de Napoléon Déry (1874). Sous l'église, on retrouve un étonnant cimetière regroupant des stèles funéraires de bois remarquablement bien conservées.  Le presbytère patrimonial, construit en 1888 sur les plans de David Ouellet, accueille le Café du Bon Dieu, authentique entreprise d'économie sociale dont les bénéfices servent à la conservation et la mise en valeur du patrimoine paroissial (Fermé pour la saison estivale 2020).