Emie-Liza Caron St-Pierre
Emie-Liza Caron St-Pierre Office du tourisme de la MRC de l'Islet
25 août 2021

Fête du pain | Le chef Jean Soulard se met à table pour le plaisir de nos papilles !

Boulangerie

La Seigneurie des Aulnaies tiendra la 8e édition de la Fête du Pain les 11 et 12 septembre prochain sous le thème Pour en sortir quelque chose de bon.

La pandémie a considérablement bouleversé nos habitudes dans la cuisine, mais a aussi contribué à améliorer nos habitudes alimentaires. Dès le début du confinement, la nourriture est devenue une valeur sûre, une valeur refuge. C’est pour cette raison que beaucoup de personnes ont commencé à faire leur pain chez eux pendant la pandémie.

La programmation de la 8e édition de la Fête du pain se veut l’occasion de s’initier en famille à la fabrication du pain, en apprendre davantage sur la combinaison des saveurs. Des festivités qui se dérouleront à l’extérieur autour des deux fours à pain traditionnels qui seront allumés tout au long des activités, tout en respectant les règles sanitaires en vigueur.

Invité d’honneur —Cette année l’ancien chef du Château Frontenac et grand défenseur des produits du terroir, Jean Soulard sera l’invité d’honneur de la Fête du pain. M. Soulard a travaillé dans des maisons étoilées dans le monde entier avant de s’installer au Québec en 1979. Il a dirigé les cuisines du Château Frontenac pendant vingt ans et signé onze livres culinaires, dont son dernier, Le cannabis en cuisine. Après une année de pandémie, il est la personne toute désignée pour nous raconter comment tirer la meilleure partie des aliments qui nous entourent. M. Soulard présentera deux conférences samedi et dimanche. Il nous concoctera également deux recettes de son cru pour le grand plaisir des spectateurs.

Billet d’entrée : 12,00 $

*Nouveauté* Une fermette sera sur place ! — Pour la première fois, une fermette s’installera sur le site de la Seigneurie des Aulnaies pour toute la durée de la Fête du pain. La mini ferme Napolie sera sur place, avec ses animaux domestiques. Il nous sera possible d’approcher, poney, chèvre et lapins pour le plus grand bonheur des petits et des grands. Selon le directeur général de la Seigneurie des Aulnaies, André Anglehart « la présence des animaux a le même effet que de faire du pain, il nous permet de conserver notre cœur d’enfant. »

Ateliers et conférences —Le pain et la farine demeurent au cœur de nos activités. En raison des mesures sanitaires, nous avons limité à 6 leur nombre. Il y aura deux ateliers dits familiaux afin de permettre aux petits et aux plus grands de s’initier à la fabrication du pain. Des adultes, mais aussi un parent accompagné d’un enfant seulement pourront s’inscrire à cet atelier, la Petite boulange. Pour les amateurs de découverte, l’atelier sur le pain à l’ortie vous est proposé le samedi et le dimanche. Une plante méconnue ayant énormément de vertus. Il y aura également deux ateliers sur la fabrication du beurre en pot individuel ainsi qu’un atelier sur la cueillette des champignons sauvages. Consultez notre programmation à www.laseigneuriedesaulnaies.qc.ca et inscrivez-vous, car les places sont limitées.

Prix des ateliers de 15,00 $ à 30,00 $

Conférences — Plusieurs présentations gratuites sur l’alimentation seront offertes. Elles permettront de démystifier les idées préconçues sur le gluten, de découvrir l’ancêtre de la police du grain. De plus, venez rencontrer des représentantes des Filles du roi et comprendre la place que le pain avait dans l’alimentation des colons en Nouvelle-France.

Vous ne repartirez pas les mains vides —À l’achat d’un accès à l’évènement, les visiteurs recevront un sac de farine d’un kilogramme et une boite de 450 g de levure Lallemand. Ils vous seront remis dans un sac cadeau à l’effigie de la Seigneurie des Aulnaies.

Le Village des Gourmands —Ce sac fourretout réutilisable vous servira pour vos achats au Village des gourmands. Comme à chaque édition une dizaine d’exposants seront sur place pour vous faire découvrir et déguster leurs produits. C’est l’occasion d’encourager nos producteurs et transformateurs locaux à poursuivre leurs efforts de nous nourrir.

Commentaires (0)