Emie-Liza Caron St-Pierre Office du tourisme de la MRC de l'Islet
21 octobre 2019
Nouvelles des membres

Une nouvelle exposition virtuelle au Musée de la mémoire vivante

L'exposition virtuelle « Un homme de conviction, Wheeler Dupont (1906-1982) » est maintenant disponible sur le site web du Musée de la mémoire vivante.

Méconnu, Wheeler Dupont s’est pourtant illustré dans de nombreux dossiers phares de l’histoire du Québec. Par exemple, il est un des premiers avocats, en 1935, à avoir plaidé les troubles de santé mentale pour défendre un criminel. En 1948, c’est lui qui reçoit la demande de Maurice Duplessis de créer le drapeau fleurdelisé. Plus tard, alors que le gouvernement de Jean Lesage est à la tête de la province, Wheeler Dupont est nommé président du Comité d’études sur les caisses de retraites obligatoires et transférables, qui a mené à l’instauration de la Caisse de dépôt et placement et au Régime de rentes du Québec. Il a d’ailleurs travaillé en tant que régisseur durant quelques années. Plus tard, c’est pour la reconnaissance sociale des personnes âgées qu’il a milité. Sa publication, « Ces choses...les personnes âgées » constitue une de ses grandes réalisations alors qu’il était impliqué dans l’Âge d’or du Québec.

L’exposition illustre fort bien la personnalité de cet homme bienveillant, prévoyant, spirituel, engagé et drôle. Des extraits de témoignages de ses enfants et d’anciens collègues de travail témoignent de sa grandeur d’âme. Des extraits audios tirés de conférences et de causeries données par Wheeler Dupont ajoutent une richesse au contenu de l’exposition. En effet, les visiteurs peuvent constater d’eux-mêmes les qualités d’orateur de M. Dupont, qui mêle avec brio les réflexions intellectuelles et l’humour.

Les quatre volets de l’exposition ont pour but de présenter un homme qui a mené de nombreux projets, toujours dans l’objectif d’assurer le bien-être des Québécois et des Québécoises. L'exposition est disponible sur le site Internet du Musée de la mémoire vivante . Cliquez ici pour consulter l'exposition.

 

Commentaires (0)